DE QUOI HIER SERA FAIT

/sites/default/files/styles/fond-vue/public/spectacles/images/quoi-hier-sera-fait/quoi-hier-sera-fait-287.jpg?itok=s462ws37

DE QUOI HIER SERA FAIT

création janvier 2020
Barbara Métais-Chastanier
Marie Lamachère
Avec Laurélie Riffault, Damien Valero, Michaël Hallouin et 4 acteurs et performers (distribution en cours) Scénographie Delphine Brouard Création lumières Franck Besson Régie générale Thierry Varenne

Presse

Sommes-nous aujourd'hui en capacité de définir nos désirs quant au "commun" ?  Toute la philosophie de Fourier repose, en effet, sur le postulat suivant : il ne s'agit pas d'élaborer un lieu qui n'existerait pas (u-topie) mais bien un bon lieu (eu-topie), un modèle de société basé sur un principe d'harmonie des passions, un monde où le désir humain serait "inscrit dans l'ordre des causes" (Simone Debout), un monde où l'ensemble de nos passions pourraient se combiner et s'accorder l'une à l'autre. Dans une telle perspective, l'individu n'apparaît pas comme un être isolé et autosuffisant mais bien comme une distribution passionnelle, une somme de localisations affectives et désirantes.
Dans l’esprit des réflexions de Fourier, nous voulons nous appuyer, pour penser le «commun», non sur les leçons/erreurs/jugements de l’histoire passée, mais sur des désirs présents. Ce sont ces vies alternatives, ces utopies concrètes du présent et du futur que déploient - à la ville comme à la campagne - Nous qui habitons vos ruines et De quoi hier sera fait.
Nourries par des protocoles documentaires, menés par l'ensemble de l'équipe artistique (metteuse en scène, acteurs, autrice), ces deux pièces font le pari de la fiction, pensée comme contre-stratégie artistique et comme déplacement expérimental et spéculatif. Dans cette double enquête théâtrale guidée par les intuitions fouriéristes, nous voulons faire sonner autrement l’aménagement du territoire et les politiques de développement : comment on vit, résiste, rêve pour que la réalité soit autre chose qu'un constat arraché aux programmes ?

Aujourd'hui que plus de la moitié de la population mondiale vit en ville et que nous serons plus de deux tiers à rejoindre les grands centres urbains au milieu du XXIe siècle, l’avenir des mégalopoles et autres centres urbains se réduit-il à la certitude du pire ? Dans un monde qui pourrait être le nôtre dans quelques années, De quoi hier sera fait interroge ce devenir des villes. À travers le parcours de sept personnages, la pièce pose des regards différents sur les chemins que nous pourrions emprunter entre aujourd’hui et 2050. Elle nous donne à voir des vies différentes. Des vies qui nous tendent en miroir les fictions possibles de futurs désirables.