Utopies urbaines -projet CREAC

/sites/default/files/styles/fond-vue/public/spectacles/images/utopies-urbaines-projet-creac/utopies-urbaines-projet-creac-335.jpg?itok=YbbR3pGl

Utopies urbaines -projet CREAC

de septembre 2019 à mars 2020
La Commune CDN d'Aubervilliers

Presse

Dans le cadre d’un CREAC, la compagnie // Insterstices s'est proposé de mener avec des lycéens un travail autour du thème des utopies, entendues comme autant de propositions pour faire correspondre un ordre extérieur et un agencement intérieur de passions et de désirs, comme des tentatives pour subvertir le monde tel qu’il est et lui substituer une organisation sociale dans laquelle chacun trouve une place qui lui convient. Nous choisissons ainsi de prendre les utopies au sérieux, de les considérer comme des « bons lieux » plutôt que des « lieux impossibles ». Si elles sont nourries de fictions littéraires – depuis Utopia de Thomas More en passant par l’abbaye de Thélème et le socialisme utopique de Charles Fourier – elles connaissent également des traductions concrètes, en milieu rural ou urbain. C’est à cet effort de transcription que s’attache la compagnie à travers un cycle de créations : Nous qui habitons vos ruines et De quoi hier sera fait. Ces deux pièces reposent sur un processus d’enquête et d’écriture auquel sont conviés les élèves, notamment par le biais de l’implantation d’un camion dans ou à proximité des établissements, « lieu d’habitation et outil du nomadisme contemporain ». Il se prête à diverses activités, et accompagne les étapes de travail du groupe de lycéens (écriture, entretiens, projections, petites formes théâtrales).

L’atelier se décline en trois temps forts :

- une période d’enquête et d’écriture, lors duquel les élèves pourront se former autant à l’écriture documentaire qu’à la science-fiction avec Camille Khoury et Jade Maignan comme intervenantes.

- un travail plastique sous la direction de Delphine Brouard, scénographe.

- un travail de mise en jeu, afin de donner une voix aux réflexions menées pendant l’année, avec Damien Valero et Jade Maignan.

Le projet a été piloté par Jade Maignan.

Il a eu lieu dan les lycées : Michel-Ange, Jacques Brel, Denis Papin, Delacroix en Seine Saint-Denis, et a donné lieu à une restitution collective réunisant les élèves de ces lycées, dans le théâtre.

Il a été présenté dans le cadre d'un projet EAC île de France, en partenariat avec la Commune CDN d'Aubervilliers